D’abord fonctionnels, les escaliers sont très rapidement devenus des pièces de décoration au fil des années, répondant aux tendances et design au fil du temps. Traditionnels, modernes, robustes, minimalistes, les escaliers d’une maison témoignent de styles d’architecture d’intérieur auxquels les propriétaires sont de plus en plus sensibles, s’amusant à créer des escaliers complètement uniques en jouant avec les différents éléments composant cette pièce. Parmi ces éléments, les marches ont fait l’objet de changements dans leurs compositions, allant jusqu’à retirer complètement l’espace sous les marches: les contremarches. Les escaliers sans contremarches ont ainsi envahi les intérieurs depuis plusieurs années, insufflant une certaine modernité pour un style plus aéré.Réalisables avec différents types de matériaux allant du bois, au métal en passant par le verre, les escaliers sans contremarches adoptent toutes les formes: droits, angulaires ou en colimaçon. Laissant passer la lumière, les escaliers sans contremarches permettent d’éviter l’impression de lourdeur et d’encombrement des escaliers traditionnels et s’inscrivent dans une démarche architecturale épurée: ils deviennent des objets de décoration en tant que tels.

Alors que les escaliers sans contremarche ont la côte pour leur aspect allégé et leur design plus moderne, on peut se demander quel impact ont ces escaliers sur la sécurité. En effet, les contremarches offrent l’avantage de mettre une limite à la marche, évitant ainsi que quoi que ce soit n’y glisse, par exemple.

Des normes à respecter

Avant de se lancer dans des rénovations d’escaliers, il est important de s’informer sur les normes en vigueur au Québec. Au-delà de la simple question de confort (personne n’aime monter des escaliers aux marches trop hautes ni trop basses), c’est la notion de sécurité qui entre en jeu.

En effet, alors que les dimensions des marches, de la rampe et les différents espacements répondent à certaines recommandations générales, il existe aussi des normes dictées par la Régie du Bâtiment. Ces réglementations sont importantes à suivre pour la sécurité de tous, et en cas de non-respect, peuvent mener à une contravention et une responsabilité civile en cas d’accident.

Ainsi, la taille des contremarches est régulée à quelques pouces près (généralement entre 5 et 8 pouces à titre d’information), que la majorité des contremaîtres connaissent et respectent. Si on se lance dans des rénovations soi-même, il sera donc primordial de se renseigner au préalable.

Un risque pour les enfants

La question de la sécurité pour les enfants est la plus inquiétante pour les propriétaires. En effet, de par leur petite taille, il existe un véritable risque que ceux-ci se glissent entre les marches, ou s’y retrouvent coincés. Alors que l’espace entre des barreaux de rampe ou d’une clôture est limité pour éviter qu’un enfant ne s’y coince, les marches d’escalier, elles, sont généralement plus espacées pour des raisons de confort, et sans contremarches, le danger est réel.

Comme on le conseille pour tout propriétaire, les escaliers doivent être protégés quand on a des jeunes enfants. C’est particulièrement le cas pour des escaliers sans contremarches où l’on déconseille catégoriquement de laisser les enfants jouer ou grimper. Ainsi, les barrières en haut et en bas des escaliers sont le premier rempart à cette zone dangereuse pour les plus petits. De manière temporaire, on peut également apposer des contremarches en bois le temps que les enfants grandissent suffisamment, au risque cependant de changer le look des escaliers.

Finalement, les escaliers sans contremarches, comme les escaliers réguliers, représentent un certain danger pour les enfants en bas âge et peuvent être aussi dangereux pour les adultes s’ils ne respectent pas des règles d’installation spécifiques. Bien qu’il existe des escaliers faciles à monter soi-même, on recommande toujours de faire appel à un spécialiste pour s’assurer d’une installation en toute sécurité.

Pourquoi privilégier l'imitation bois pour les revêtements ? Quel système de chauffage choisir lors de la rénovation de sa maison ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Parce que chaque détail de votre espace de vie a son importance

Voici 8 astuces de professionnels pour des finitions réussies

Merci! Consultez votre boîte courriel, vous recevrez un lien pour télécharger vos 8 astuces.