Une des pièces de choix quand vient l’aménagement d’une maison est le sous-sol. Considéré comme un “extra” car on n’y pense qu’après avoir aménagé les pièces principales, le sous-sol offre l’avantage de la versatilité, d’autant plus s’il est spacieux. Qu’on décide d’en faire un salon supplémentaire, une salle de cinéma, une salle de jeu ou encore un cellier, les choix sont infinis, et l’impact sur la valeur de sa propriété est immédiat. La planification cependant, ne doit pas être laissée au hasard, étant donné les défis que peut relever un tel espace libre.

Analyser l’espace

En aménagement de sous-sol, le premier défi que l’on rencontre est d’arriver à gérer l’espace disponible. Souvent mal divisés ou sous-exploités, les sous-sols ne sont que rarement utilisés de manière optimale. En posant un regard expert sur la structure, un professionnel saura révéler les différentes façons d’aménager la place qu’on a et donner une direction au projet.

On commencera ainsi par se pencher sur la structure et les fondations de la maison, en prêtant une attention particulière à la plomberie et l’électricité. On analysera également les ouvertures (fenêtres et portes) existantes et possibles en fonction du terrain et on s’assurera d’observer le niveau d’humidité. Des éléments importants à vérifier et qui permettent d’éviter toute mauvaise surprise durant les travaux. Avoir un recours à un service sur-mesure se relève souvent bien judicieux pour ne pas se lancer au hasard et s’assurer de tirer tous les bénéfices de son espace.

Prévoir l’utilisation

L’avantage de cette pièce additionnelle est qu’elle permet d’être créatif en fonction de ses envies, rêves ou besoins. C’est d’ailleurs la partie la plus amusante quand on veut aménager un espace laissé pour compte comme un sous-sol. Il faut se pencher sur son utilisation future. Dans le cas d’un grand sous-sol, on a encore plus de choix car on peut se permettre de diviser l’espace en différentes pièces, de créer cuisine et salles de bain ou encore une autre entrée indépendante.

L’importance de cette étape réside dans le fait qu’un sous-sol qu’on veut transformer en salle de cinéma ne sera clairement pas aménagé de la même manière qu’une salle de jeux pour enfants, une suite complète ou encore un bureau où on recevra des clients. La règle d’or est que tout est possible! De plus, en planifiant dans les détails l’utilisation de cet espace, on aura une vision bien précise de la durée et du montant des travaux d’aménagement.

Concevoir le résultat

Une fois qu’on a pris connaissance des éléments de notre espace, et qu’on a une idée claire de ce qu’on veut en faire, il reste à concevoir le résultat. C’est là qu’on entre dans les détails de ce à quoi ressemblera notre pièce. Un des conseils à ne pas négliger, est de s’assurer de faire de son sous-sol une partie intégrante de la maison. En fait, on veut faire en sorte que l’espace soit aussi invitant que le reste de la maison. La décoration et les finitions seront donc faites de manière à ne pas créer pas de rupture avec les autres pièces, et ce, même si on y accorde moins d’argent ou de budget.

Détourner les obstacles

La nature même d’un sous-sol lui confère des obstacles de taille en termes d’aménagement. La hauteur de plafond limité, le manque de lumière et d’aération font partie intégrante des sous-sols mais ils peuvent être détournés avec du savoir-faire et un peu de créativité. Un expert de l’aménagement saura par exemple quel genre de plafond privilégier pour une salle de cinéma ou un bureau ou encore quel type de matériau intégrer pour une cave à vin. Pour s’assurer d’optimiser l’espace, on reviendra à l’étape de planification qui est donc primordiale.

Comment faire la réparation d'un plafond au plâtre sans trace ? 5 caractéristiques d'un solarium 4 saisons

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *