Bête noire des assureurs, les infiltrations d’eau dégradent l’intérieur de la maison et causent des problèmes de santé sérieux. Elles peuvent être présentes dans toutes les parties enterrées de la maison et avoir diverses origines. D’ailleurs, que faut-il faire en cas d’infiltration d’eau dans le sous-sol ?

Déterminer la cause de l’infiltration

Les problèmes d’infiltration sont souvent complexes et peuvent avoir des conséquences graves sur le bâti comme sur la santé des habitants. Et dans ce domaine, même si l’on est bricoleur, faire appel à un professionnel qui va réaliser un diagnostic n’est pas un luxe. En effet, seul un expert peut déterminer précisément la cause de l’infiltration et préconiser un traitement adéquat.

Les infiltrations peuvent être causées par :

  • des gouttières qui dégorgent
  • un drain obstrué ou une rupture du conduit qui n’évacue plus l’eau correctement
  • une pompe de relevage défaillante
  • une mauvaise ventilation
  • des fondations qui deviennent perméables
  • des fissures

Une fois le diagnostic établi, reste à mettre en place les mesures qui s’imposent.

Remettre en état les équipements qui dysfonctionnent

Les infiltrations d’eau en sous-sol peuvent provenir de problèmes qui ne nécessitent pas forcément de gros travaux pour être résolus. En fonction de la cause des infiltrations, il suffit parfois de simplement :

  • procéder à un nettoyage des gouttières
  • déboucher un drain obstrué ou changer la partie du conduit hors d’usage en cas de rupture
  • réparer la pompe de relevage défaillante
  • colmater les fissures
  • créer ou améliorer le système de ventilation dans le sous-sol.

Ces mesures permettent de régler une partie des problèmes d’infiltrations mais il est parfois nécessaire de faire des travaux plus importants.

Améliorer le drainage

Si le drain est fréquemment obstrué, c’est que le système de drainage nécessite des modifications. Une pente doit être créée autour de la maison afin d’éloigner les eaux de surface et l’eau récoltée par les gouttières. Idéalement, le drain doit être placé à niveau sous la dalle de béton et être recouvert de huit pouces de pierre concassée. Enfin, une membrane géotextile est posée sur la pierre pour retenir le sable et les petites particules, évitant ainsi que le drain ne se bouche rapidement. Le drain est lui-même relié à un système d’évacuation qui fonctionne par pompage ou par gravité.

Mettre en place un cuvelage

Lorsque la pression est trop forte ou que le drainage autour de la maison est impossible, il reste la solution du cuvelage. Le principe consiste à consolider la construction souterraine en créant un caisson étanche dans le sous-sol afin de protéger la maison des infiltrations et de l’eau en général.

Poser une membrane d’étanchéité

Pour protéger les fondations et les dalles de plancher des infiltrations, on peut également utiliser des membranes d’étanchéité. Il arrive fréquemment qu’en rénovation, on place des membranes le long des murs à l’extérieur de la maison. La membrane est soit en bitume ou en caoutchouc. Dans ce cas, on la pose avec une spatule ou un pistolet, comme un enduit.

Quelle est l’avantage de ce type de membrane? Elle présente une très grande élasticité, est conçue pour durer longtemps et ne bouge pas malgré les mouvements de la fondation. Aussi, elle reste étanche même en cas de pénétration par de petits cailloux. Se présentant sous forme de rouleau, la membrane se pose sur le mur en épousant ses aspérités et lui permettant de bien respirer.

Chaque année, de nombreux Québécois rencontrent des problèmes d’infiltrations dans le sous-sol de leur maison. Une fois l’origine du problème identifié, mieux vaut ne pas tarder à effectuer les réparations ou travaux nécessaires car les infiltrations non traitées fragilisent le bâti et produisent des moisissures.

5 astuces pour remédier à un escalier qui grince Fenêtre hybride ou en PVC : quel est le meilleur choix ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *